Après 29 samedis de gilets jaunes, les Champs-Élysées vidés de ses touristes

Depuis le 17 novembre, les gilets jaunes ont fait des Champs-Elysées leur lieu de rassemblement de prédilection. Au détriment des commerçants de l'avenue qui ont vu les touristes fuir le quartier au fil des semaines, et ce, même après les interdictions de manifester.

La plus belle avenue du monde a perdu ses touristes. Depuis le début du mouvement des gilets jaunes, mi-novembre, les rues et les magasins autour des Champs-Elysées se vident et les transports en commun s'immobilisent. Depuis des mois, le quartier tourne au ralenti, au grand désespoir des commerçants.

"C'est désert. Il n'y a personne. En arrivant le samedi, on se demande pourquoi on vient et à quoi ça sert d'ouvrir. Il y a beaucoup plus de forces de l'ordre que de clients ici. On...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser  :