Après 14 ans de travail, la Suisse lance une batterie révolutionnaire pour l'avenir de l'énergie

Il y a beaucoup de choses étonnantes dans ce projet, mais l'une d'entre elles est certainement le concept de tambour à eau qui a été utilisé. Grâce à ces travaux d'ingénierie, la Suisse dispose désormais d'une immense "batterie" capable de stocker 20 gigawattheure (GWh) d'énergie, soit l'équivalent de ce que 400 000 voitures électriques stockeraient dans leurs batteries.

La construction de la centrale hydroélectrique de Nant de Drance (située dans le canton du Valais, en Suisse) a débuté en 2008 et est capable de produire 900 MégaWatts. Cette partie de la production se conjugue avec la partie la plus singulière, celle de son stockage dans un remarquable système de transfert d'eau. Le coût du projet a été de près de 2 milliards de dollars (1,98 million d'euros).

Une grande partie de la construction et de l'installation est souterraine et il a été nécessaire de creuser des tunnels d'une longueur totale de 18 km. Une fois construits, les matériaux nécessaires à la construction de toute l'infrastructure ont pu être déplacés, y compris l'énorme salle des machines qui mesure 200 mètres de long sur 32 ​​mètres de large. Le barrage de l'un des réservoirs a même dû être surélevé de 20 mètres pour augmenter la capacité de stockage d'énergie de ce gigantesque bassin d'eau, mais le résultat est formidable et grâce à ce projet il est possible d'alimenter en électricité 900 000 foyers.

Vive les réservoirs

...

Lire la suite


À lire aussi

Technoblade est mort : les internautes pleurent le YouTubeur Minecraft de 23 ans après ses derniers mots déchirants
Mort de Naya Rivera : 2 ans après, que devient son fils Josey, présent au moment du drame ?
Mort de Naya Rivera : "Tu me manques chaque jour", les stars de Glee bouleversées, 2 ans après

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles