Après les États-Unis, bientôt la fin du port du masque en extérieur en France ?

·1 min de lecture

Les États-Unis ont annoncé ce mardi 27 avril que les personnes vaccinées ne seraient désormais plus obligées de porter le masque en extérieur. En France, le gouvernement se veut plus prudent sur la question et n’envisage pas de faire des exceptions pour les personnes vaccinées.

Ce mardi 27 avril, les autorités de santé aux États-Unis ont annoncé que les personnes vaccinées ne seraient dorénavant plus obligées de porter le masque en extérieur, sauf si elles se trouvent au milieu d’une foule. Si une étude de l'Institut Pasteur a montré que le port du masque en intérieur réduit fortement le risque de contamination, la question du port du masque en extérieur reste débattue et aucune étude scientifique ne permet d'y apporter une réponse ferme, la contamination dépendant de beaucoup de facteurs, tels que la météo ou la densité de la foule." Retirer le masque, c’est l’objectif ", a pourtant affirmé ce mercredi sur Europe 1 le professeur Alain Fischer, président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale. " Cela viendra probablement vite et c’est d’ailleurs ce qu’il se passe aux États-Unis ". À condition selon le président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale d’arriver à l’immunité de groupe, qui correspondrait selon lui à 75 % de la population vaccinée.Pas de passe-droit pour les vaccinésContrairement aux États-Unis, la France ne s'orienterait donc pas vers un choix qui différencierait personnes vaccinées et personnes non vaccinées : bien que...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Plan de relance : à la traîne, Berlin et Paris refusent la comparaison avec les États-Unis

Royaume-Uni, Allemagne, Suisse : doutes sur l'efficacité des autotests à l'étranger

Royaume-Uni : à la BBC, une décentralisation au forceps

Etats-Unis : des universitaires se mobilisent pour la liberté d'expression