Notre approvisionnement en électricité sera tendu les 3 prochains hivers, avertit RTE

·1 min de lecture

La France sera en mode "vigilance", ces 3 prochains hivers, sur le front de l'approvisionnement en électricité. "Le système électrique ne disposera que de marges très faibles sur la période 2021-24 et l'hiver prochain présente un risque plus élevé qu'un hiver normal", a expliqué Xavier Piechaczyk, président du gestionnaire du réseau haute tension, lors d'une conférence de presse. RTE publiait mercredi son "bilan prévisionnel", un épais document qui étudie les perspectives du système français à l'horizon 2030.

Il en ressort trois grosses périodes, avec une amélioration progressive d'une situation d'abord tendue. "Les marges sont successivement insuffisantes entre 2021 et 24, tout juste acceptables entre 2024 et 26 puis plus confortables entre 2026 et 30", a résumé M. Piechaczyk. Pour les trois prochains hivers "la sécurité d'approvisionnement reste sous vigilance", estime RTE dans son document. C'est la conséquence de la plus faible disponibilité du parc nucléaire à la suite de la crise du Covid-19 et du premier confinement, qui ont bousculé le planning de maintenance des réacteurs d'EDF. C'est aussi une période pour laquelle EDF avait prévu de grands travaux pour entretenir son parc nucléaire, dont la France dépend toujours à plus de 70%.

>> A lire aussi - Linky : il va passer son second hiver sans électricité car il refuse le compteur

S'ajoutent les retards du chantier de l'EPR de Flamanville (Manche) - qui ne démarrera pas avant la fin 2022 au mieux - mais aussi dans le développement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ces centaines de milliers de vaccins qui dorment dans les frigos
Les vacances à l’étranger vont coûter très cher aux Britanniques
Gaz : les tarifs vont baisser en avril
Un "Uber cannabis" démantelé en Gironde
Une enquête ouverte après la mort d'un étudiant en médecine vacciné avec AstraZeneca