Approvisionnement en électricité : le gouvernement demande des mesures à EDF

·1 min de lecture

Le gouvernement a demandé vendredi à EDF de prendre des mesures pour améliorer la sécurité d'approvisionnement en électricité, après l'arrêt de plusieurs réacteurs nucléaires, faisant craindre des tensions cet hiver. La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a demandé à EDF de prendre "toutes les mesures pertinentes pour renforcer à court terme la sécurité d'approvisionnement, ainsi que de mener un audit indépendant sur la maîtrise industrielle et l’optimisation des arrêts de réacteurs, afin de renforcer la disponibilité du parc nucléaire français à moyen terme", a indiqué le ministère dans un communiqué.

EDF se "mobilise"

"Nous mobilisons depuis plusieurs mois, avec un renforcement depuis hier, toutes nos ressources et nos collaborateurs pour assurer la fourniture d'électricité à nos clients aux mois de janvier et de février 2022", a réagi une porte-parole d'EDF.

Le groupe avait annoncé mercredi soir avoir décidé d'arrêter les deux réacteurs nucléaires de Chooz, dans les Ardennes, "par mesure de précaution", et de prolonger l'arrêt des deux réacteurs de la centrale de Civaux dans la Vienne, après la détection de défauts à proximité de soudures des tuyauteries du circuit d'injection de sécurité de celle-ci.

Avec ces quatre réacteurs, les plus puissants du parc, la France comptera au total ce week-end 16 réacteurs arrêtés sur 56. Avant même la révélation de ces problèmes, le gestionnaire du réseau électrique RTE prévoyait un hiver sous "vigilance particulière"...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles