Et si vous appreniez une nouvelle langue grâce à la stimulation crânienne ?

Johanna Amselem
·3 min de lecture
Et si vous appreniez une nouvelle langue grâce à la stimulation crânienne ?

Des chercheurs ont découvert qu’en stimulant le cerveau avec un capteur, il serait possible d’améliorer la capacité d’une personne à apprendre les sons d'une nouvelle langue.

L’apprentissage des langues étrangères a toujours été une épreuve ? L’anglais reste pour vous un dialecte inaudible ? Vous rêvez de comprendre le chinois ? La science a peut-être une solution. Une nouvelle recherche menée par des neuroscientifiques de l'Université de Pittsburgh et de l'Université de Californie à San Francisco (UCSF) a révélé qu'un simple dispositif en forme d'écouteur stimulait un nerf clé menant au cerveau. Grâce à ce dispositif, il serait alors possible d’améliorer sa capacité à apprendre les sons d’une nouvelle langue.

Pour l’expérience, les chercheurs ont utilisé le mandarin. Un choix qui ne doit rien au hasard puisque cette langue est considérée comme l’une des plus difficiles à apprendre pour les anglophones. En effet, elle fait appel à des changements de ton qui modifient alors le sens des mots. En utilisant une stimulation non-invasive du nerf crânien, les chercheurs ont considérablement amélioré la capacité des anglophones natifs à faire la distinction entre les différents tons du mandarin. Dans le cadre de cette étude, un stimulateur a été placé dans l’oreille externe afin d’activer le nerf grâce à des impulsions imperceptibles pour stimuler.

Encourager l’apprentissage des langues

Montrer que la stimulation nerveuse périphérique non-invasive peut faciliter l'apprentissage du langage ouvre potentiellement la porte à l'amélioration des performances cognitives dans un large éventail de domaines”, a déclaré l'auteur principal Fernando Llanos, Ph.D., chercheur postdoctoral au Sound Brain Lab de Pitt. Cet appareil peut également avoir de nombreuses applications pour stimuler d'autres types d'apprentissage. “C'est l'une des premières démonstrations que la stimulation non-invasive du nerf vague peut améliorer une compétence cognitive complexe telle que l'apprentissage du langage chez des personnes en bonne santé”, a détaillé Matthew Leonard, Ph.D., professeur adjoint au Département de chirurgie neurologique de l’UCSF Weill Institute pour Neurosciences.

Afin de parvenir à ces résultats, les chercheurs ont recruté 36 adultes anglophones natifs. Tous ont été formés à la reconnaissance des quatre tons du mandarin. Ils ont ensuite reçu une stimulation transcrânienne associée à deux tonalités de mandarin. À la fin de la formation, ces participants étaient 13% meilleurs en moyenne pour classer les tonalités et ont atteint des performances deux fois plus rapidement que les participants qui n’ont pas reçu la stimulation. “Il y a un sentiment général que les gens ne peuvent pas apprendre les schémas sonores d'une nouvelle langue à l'âge adulte, mais notre travail a historiquement montré que ce n'est pas vrai pour tout le monde”, a déclaré Bharath Chandrasekaran, Ph.D., professeur et vice-président de la recherche, Département des sciences de la communication et des troubles de la Pitt School of Health and Rehabilitation Sciences, et directeur du Sound Brain Lab. En apportant des résultats rapides et visibles, cette stimulation pourrait encourager à apprendre une nouvelle langue.