«Apprendre à évaluer son sommeil», l'astuce pour passer de meilleures nuits

© StockSnap / Pixabay

Ras-le-bol des insomnies et de se lever en pleine nuit ? Beaucoup de Français auront pris cette année comme bonne résolution de reprendre leur sommeil en main et d'en finir avec les tracas nocturnes. Car mal dormir, ce n’est pas seulement avoir plus de chances de piquer du nez dans la journée, mais c’est aussi plus de chances de tomber malade, majorer son risque cardio-métabolique ou encore prendre du poids. D’où l’importance de chouchouter son sommeil. Dans Bienfait pour vous sur Europe 1, le professeur Pierre Philip, spécialiste du sommeil au CHU de Bordeaux, détaille comment comprendre son sommeil et faire en sorte de passer les nuits les plus agréables possibles.

Le sommeil, une caractéristique innée

Si faire attention à son sommeil  est important, tout le monde n'est pas égal sur le sujet. Certains ont besoin de faire de longues nuits, d'autres sont frais comme des gardons avec seulement cinq heures de sommeil. Une partie de la population se considère du matin, tandis que l'autre préfère être du soir. Si on peut dire que "90% des gens ont besoin de 7 à 9 heures de sommeil" résume Pierre Philip sur Europe 1, cela reste une moyenne.

Ces différences dans le sommeil, selon le professeur, ne sont pas subjectives, mais bien "innées". "Il y a deux composantes dont on hérite : l'horloge, qui explique si on est du matin ou du soir, et la durée du sommeil." Un enfant d'un couple de longs dormeurs a alors de grandes chances d'être lui aussi un amoureux du sommeil. Ainsi, il est di...


Lire la suite sur Europe1