"On apprend tous les jours du virus": immersion au coeur du service de réanimation de la Croix-Rousse

1 / 2

"On apprend tous les jours du virus": immersion au coeur du service de réanimation de la Croix-Rousse

Depuis plusieurs jours, le nombre d'admissions en réanimation se stabilise à l'Hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon et dans le Rhône. Vingt-six malades sont encore hospitalisés dans ce service des HCL, qui a dû s'adapter et apprendre au jour le jour sur le coronavirus.

"Ici on est dans l'unité qu'on a mis en place, un dimanche soir, avec dix lits. Il y avait initialement des patients de soins intensifs cardiologiques". En l'espace de deux mois, le service de réanimation de l'Hôpital de la Croix-Rousse s'est totalement réorganisé pour faire face à la crise du coronavirus, explique Jean-Christophe Richard, chef du service, sur BFM Lyon.

Le service de réanimation compte désormais 30 lits, répartis dans trois unités différentes. Chaque jour, médecins, infirmiers, aide-soignants et kinésithérapeute s'adaptent au mieux pour combattre la maladie

"On apprend tous les jours, du virus, de la maladie, des patients. La maladie touche les poumons mais pas que, d'autres organes sont également concernés", explique Honide Yonis, médecin dans le service réanimation. 

"C'est très dur d'être séparés des siens"

Un patient âgé de 79 ans, est dans cette unité depuis plus de trois semaines. Pour lui, le plus dur est d'être coupé de sa famille. Pour soulager son quotidien, l'équipe soignante a essayé de trouver des solutions. 

"C'es très dur quand on est séparés des siens. Un docteur sympathique a réussi à organiser une vidéo conférence au téléphone avec mes proches. Je suis comblé", raconte-t-il, ému. 

Un nombre d'admissions stable

Depuis l'arrivée de leur premier patient, fin février, le service s'est occupé de 92 personnes. Ce qui a permis aux médecins de recueillir de nombreuses données pour...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi