Une appli pour prévenir les petits agriculteurs de la sécheresse en Afrique

Eléonore Abou Ez

Une ingénieure kényane, Muthoni Masindé, a créé une application mobile qui permet aux agriculteurs d’anticiper les intempéries pour travailler leurs terres dans les meilleures conditions.

Y aura-t-il trop de pluies ou pas assez ? Quand et où va-t-il pleuvoir exactement ? La sécheresse est un véritable casse-tête pour les petits agriculteurs en Afrique qui sèment sans être sûrs de pouvoir un jour récolter. Muthoni Masindé, 44 ans, qui a grandi dans un village au Kenya a vu à quel point les conditions climatiques étaient vitales pour son entourage. C’est ce qui l’a motivée à trouver des solutions simples et efficaces.

Un système d'alerte précoce

Pour aider les petits agriculteurs à mieux résister au changement climatique et à améliorer leur production, l’ingénieure kényane a mis au point une application mobile. ITIKI (Information Technology and Indegenious Knowledge and Intelligence) réunit le savoir ancestral des populations indigènes et des données scientifiques. Pour travailler leurs terres, les communautés locales surveillaient la nature, la Lune, le comportement des insectes. Par exemple, l’apparition de gros essaims de criquets le soir durant la saison de semis signifiait la fin des pluies, ce qui était un signe pour arrêter de planter puisque les graines n’allaient pas germer. Cette connaissance traditionnelle combinée aujourd'hui aux prévisions météorologiques permet aux paysans de mieux s’organiser et d'optimiser leur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi