Apple et Amazon coupent à leur tour les ponts avec le réseau social Parler

Source AFP
·1 min de lecture
Apple a pris la décision de retirer le réseau Parler de sa boutique en ligne (photo d'illustration).

Après Google, c'est au tour d'Apple et d'Amazon de suspendre leurs relations avec le réseau social favori des partisans de Donald Trump.

Après Google, les deux géants du numérique Apple et Amazon vont couper les ponts avec le réseau social conservateur Parler. Samedi, la marque à la pomme a indiqué qu'elle ne proposerait plus l'application sur sa plateforme de téléchargement. Elle a justifié sa décision par la profusion de « menaces de violence et d'activités illégales ». « Parler n'a pas pris les mesures adéquates pour lutter contre la prolifération de ces menaces à la sécurité des personnes », a affirmé le groupe dans un message à l'Agence France-Presse. Apple ne rétablira pas Parler « tant qu'ils n'auront pas résolu ces problèmes ».

De son côté, Amazon dit avoir « observé récemment une augmentation persistante de contenus violents ». « Compte tenu des événements malheureux qui se sont produits cette semaine à Washington, il existe un risque sérieux que ce type de contenus incite davantage à la violence », est-il ajouté dans la missive, publiée dans un premier temps par BuzzFeed et dont le contenu a été confirmé par une porte-parole d'Amazon.

La veille, Google avait pris une décision similaire. Des messages de soutien aux émeutiers qui ont fait irruption au Capitole mercredi ont notamment fleuri après les événements sur le réseau social, qui a gagné de nombreux adeptes ces derniers mois. Samedi, l'application était la plus téléchargée sur l'App Store, avant qu'elle ne soit suspendue. De nombreux fans du président américain se sont en effet rués sur les plateformes conservatrices comme Parler (...)

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :