APPLE l’empire CONTRE ATTAC

Libération.fr

La justice doit se pencher ce lundi sur le référé déposé par le géant à la pomme, cible symbolique de la lutte contre l’évasion fiscale, qui veut faire interdire les futures intrusions de militants de l’ONG dans ses magasins français.

Happening juridico-financier ce lundi à Paris. Apple, las d’être pris pour un symbole de l’évasion fiscale, attaque Attac en vue de l’empêcher de multiplier ses opérations médiatiques. Une multinationale ferraillant contre une ONG : du grand classique, mais une première pour la firme américaine.

Dans son assignation, la marque à la pomme se la joue grand seigneur, respectueuse de la liberté d’expression, «droit fondamental» à ses yeux dont elle se dit la garante, se targuant d’une «longue tradition de soutien aux individus et groupes qui expriment paisiblement leurs opinions». Sauf que le vendeur de tablettes et de smartphones ne supporte plus les intrusions bon enfant d’Attac, dont l’objet social consiste à «promouvoir la reconquête, par les citoyens, du pouvoir que la sphère financière exerce sur la vie politique, économique et sociale».

La cible était toute trouvée pour l’ONG : en 2016, Apple a écopé d’un redressement fiscal record de 13 milliards d’euros, notifié par la Commission européenne, pour avoir logé en Irlande ses bénéfices sur le Vieux Continent, via un détour par l’île anglo-normande de Jersey. Il était donc naturel que la marque devienne la tête de Turc d’Attac.

Depuis quelques années, ses militants multiplient les actions symboliques devant les Apple Stores. Pour y avoir assisté à plusieurs reprises, Libération peut témoigner d’une ambiance débonnaire : les vitrines sont repeintes à l’extérieur, histoire de représenter l’opacité de la firme. Avec du blanc de Meudon, peinture lessivable issue de la craie - «un coup d’éponge et ça s’en va», assure un militant.

«Vandalisme»

Longtemps, Apple a laissé faire ou dire. La marque s’est réveillée après un crime de lèse-majesté : l’occupation pendant trois heures, le 2 décembre, en (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Poursuites : pour les ONG, une menace tout sauf fantôme
Bombardements en Syrie, crash en Russie, médaille d'or française aux JO : l'essentiel de l'actu du week-end
Lettre ouverte aux pouvoirs publics et aux personnels hospitaliers
Appel citoyen à des états généraux de la santé
Bataille de hashtags entre médecins et patrons de CHU

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages