Apple fait perdre près de 10 milliards de dollars aux réseaux sociaux

·1 min de lecture

9,85 milliards de dollars, soit près de 8,5 milliards d'euros. C'est le montant de l'énorme manque à gagner accumulé par les réseaux sociaux depuis avril 2021, selon une estimation de nos confrères américains du journal Financial Times. La faute à Apple. Et plus précisément à la nouvelle politique de confidentialité mise en place en début d'année par le géant du numérique sur ses appareils iPhones et iPods. Les utilisateurs des produits Apple doivent désormais décider s'ils autorisent ou non les applications de leur téléphone à enregistrer leurs données personnelles pour leur proposer des publicités ciblées.

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Facebook, Snapchat, Instagram, Twitter et YouTube concernés

Résultat : 80% des utilisateurs refusent que leurs données personnelles soient utilisées à des fins commerciales. Pour eux, c'est la fin de la publicité ciblée sur Facebook, Snapchat, Instagram Twitter et YouTube. Pour ces réseaux sociaux, c'est le tarissement d'une très importante source de revenus.  

"La justesse de notre ciblage publicitaire a réduit, ce qui a augmenté les coûts de nos annonceurs. Et mesurer les résultats des campagnes publicitaires est devenu plus difficile", a regretté auprès du Financial Times la présidente directrice générale de Facebook Sheryl Sandberg.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles