Elle affirme avoir avalé un AirPod par erreur à la place d'un Ibuprofène

·2 min de lecture
Une femme prétend avoir avalé un AirPod, le confondant avec un ibuprofène.

L'Américaine Carli Bellmer a fait le buzz sur TikTok après avoir diffusé plusieurs vidéos dans lesquelles elle déclare avoir avalé un écouteur de la marque Apple.

Ils sont petits tous les deux et peuvent avoir des effets indésirables surtout si on les confond. Carli Bellmer, une jeune Américaine de 27 ans, a retourné TikTok suite à une vidéo dans laquelle elle affirme avoir avalé un AirPod, le célèbre écouteur de la marque Apple.

La jeune femme raconte qu'elle était sur son lit et qu'elle a pris un médicament avec de l'eau : “J'ai alors réalisé que ce n'était pas l'ibuprofène”, a-t-elle déclaré sur TikTok. "Je suis fatigué de le vomir et il ne sortira pas, et je suis en train de perdre la tête", ajoute-t-elle.

2,4 millions de vues

Carli Bellmer a déclaré avoir envoyé à son amie un mémo vocal que l'AirPod a transmis de manière étrange et audible depuis l'intérieur de son estomac. La jeune femme de Boston se serait rendue à l’hôpital et après une radiographie confirmant la présence du corps étranger, l’écouteur aurait été retiré. 

Sa vidéo lui a donné un bon coup de pub puisqu’elle a été vue plus de 2,4 millions de fois. Certains internautes se montrent toutefois sceptiques quant à la véracité de son récit.

Il ne s'agit néanmoins pas d'une première. L'an dernier aux États-Unis, un enfant de 7 ans avait avalé un AirPod alors qu'il l'avait dans la bouche. L'écouteur était finalement passé dans son estomac. En 2019, à Taiwan, un homme a connu la même expérience et en était ressorti indemne tout comme l'écouteur, miraculeusement fonctionnel après son passage dans les entrailles de son utilisateur.

VIDÉO - Le pêcheur de homards « avalé » par une baleine raconte son expérience traumatisante

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles