Apple comble la faille de sécurité de l'iPhone utilisée par les autorités pour accéder aux données

1 / 2

Apple comble la faille de sécurité de l'iPhone utilisée par les autorités pour accéder aux données

Grâce à cette faille, il était possible d'accéder aux données stockées sur les iPhone, même verrouillés.

Apple rajoute une couche supplémentaire de sécurité à ses iPhone. Le 13 juin, l'entreprise a indiqué être bientôt en mesure de corriger une faille permettant d'accéder aux données stockées sur ses smartphones, même verrouillés, rapporte le New York Times. "Nous renforçons sans relâche nos protections de sécurité dans chaque produit Apple pour aider nos clients à se défendre contre les hackers", a ainsi justifié le groupe.

La faille en question impliquait le mécanisme de charge des iPhone. Lors de cette phase de chargement, le port Lightning était "ouvert". Un attaquant pouvait alors lancer un logiciel conçu pour récupérer les données du téléphone. La mise à jour de sécurité d'Apple implique que ce même port se "fermera" une heure après la dernière utilisation. Ainsi, un iPhone branché et verrouillé plus d'une heure ne laissera plus passer aucune donnée.

Apple accusé de protéger les activités criminelles

La faille comblée par Apple était d'une grande utilité pour les autorités. Les forces de l'ordre américaines misaient en effet sur ce défaut de sécurité pour faire avancer leurs enquêtes, les iPhone des suspects pouvant détenir des trésors d'informations. La police américaine avait notamment recours à un boîtier nommé GrayKey, vendu environ 12.000 euros et capable de déverrouiller tous les iPhone, même les plus récents. L'appareil mettait entre deux heures et...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi