Il appelle près de 2.000 fois la police en quelques jours, un quinquagénaire interpellé

·1 min de lecture

La police de Sartrouville, dans les Yvelines, a interpellé un quinquagénaire, dimanche 12 septembre. Il lui est reproché d’avoir passé près de 2.000 appels au numéro d’urgence de la police entre les 1er et 12 septembre, comme le révèlent nos confrères de BFMTV le 14 septembre.

Au cours de la seule nuit du 11 au 12 septembre, l’homme interpellé a passé 480 appels à la police. Ce sont les départements des Yvelines et du Val-d’Oise qui ont reçu ces milliers d’appels. Une fois en ligne, l’homme d’une cinquantaine d’années ne présentait toutefois aucun signe de violence verbale envers les opérateurs de la police.

>> A lire aussi - La police met en garde contre l’arnaque à l’horodateur

La police est parvenue à identifier l’interlocuteur intempestif puis à le localiser à Sartrouville (Yvelines), avant de l’interpeller. Trois téléphones portables ont été retrouvés à son domicile par les agents une fois sur place. Des investigations plus poussées ont permis aux forces de l'ordre d’affirmer que cet homme avait déjà passé quelque 2.500 appels aux services d’urgence de la police depuis le 1er janvier 2021. Après avoir été auditionné, le quinquagénaire interpellé a été soumis à une expertise psychiatrique. À la suite de celle-ci, il a été hospitalisé le lundi 13 septembre.

Au mois de mai, nos confrères du Progrès rapportaient qu’un quadragénaire avait été interpellé dans la banlieue lyonnaise pour des faits similaires. En l’espace de deux mois, l’homme en question avait passé près de 27.000 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Indemnités Covid : un chef triplement étoilé débouté face à son assureur
Doubler le salaire des enseignants : pourquoi la mesure d’Anne Hidalgo est irréaliste
Intelligence artificielle : l’ONU lance un avertissement sur la reconnaissance faciale, les droits de l’homme en danger
Cet archipel paradisiaque du Pacifique rouvrira aux touristes d'ici la fin de l'année
La Chine augmente sa flotte de drones militaires pour intimider ses voisins

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles