Appel aux dons: EELV a déjà récolté plus de deux millions d'euros

Julien Bayou le 19 septembre 2021 à Paris - Sameer Al-DOUMY © 2019 AFP
Julien Bayou le 19 septembre 2021 à Paris - Sameer Al-DOUMY © 2019 AFP

Après Valérie Pécresse et Les Républicains lundi, au tour des écologistes d'annoncer qu'ils ont dépassé la barre des deux millions d'euros de dons dans leur quête pour effacer leur ardoise à l'issue de la présidentielle.

C'est Julien Bayou, secrétaire national d'Europe Ecologie - Les Verts qui l'a confié à BFMTV ce mercredi après-midi, en marge d'une conférence de presse consacrée à l'état des négociations avec la France insoumise en vue des législatives. Julien Bayou a ajouté que ce cumul provenait de la générosité de plus de 35.000 personnes.

L'appel maintenu

Les écologistes n'avaient pas été longs à demander aux Français de mettre la main au portefeuille devant leur mauvais résultat à la présidentielle. Le 10 avril, au soir de son élimination au premier tour du scrutin, leur candidat, Yannick Jadot, sollicitait déjà: "L’écologie a besoin, dès ce soir, de votre soutien financier pour poursuivre ses indispensables combats. Je vous invite à vous rendre sur le site 'Soutenir les écologistes' pour faire un don".

876450610001_6303930881001

Les 4,63% de suffrages exprimés en sa faveur ne permettaient pas en effet à EELV de briguer le fameux remboursement de ses frais de campagne par l'État. Un défaut qui a laissé la formation écologiste en rade de cinq millions d'euros. La direction d'EELV précise d'ailleurs ce mercredi qu'elle ne met pas fin à la souscription, bien que ces deux millions d'euros constituent son objectif-plancher. Elle espère désormais parvenir à trois millions d'euros en aides sonnantes et trébuchantes. Il lui en manquera alors deux millions pour renflouer l'intégralité du trou creusé dans ses caisses par la présidentielle.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles