Appel de 127 universitaires juifs contre une résolution LREM : "Cela contribue à brouiller les cartes" pour Jean-Christophe Attias, signataire

franceinfo

Un collectif de 127 intellectuels juifs appelle mardi 3 décembre dans une tribune publiée dans le Monde, l'Assemblée nationale à s'opposer à une proposition de résolution initiée par un député LREM pour lutter contre de "nouvelles formes d'antisémitisme". Elle suggère de reprendre la définition de l'antisémitisme de l'Alliance internationale pour la mémoire de l'Holocauste (IHRA) et d'élargir la définition de l'antisémitisme à l'antisionisme. Pour Jean-Christophe Attias, signataire et professeur titulaire de la chaire de pensée juive médiévale à l’Ecole pratique des hautes études, interrogé sur franceinfo, "cela contribue à brouiller les pistes".

franceinfo : Pourquoi avoir signé cette tribune ?

Jean-Christophe Attias : Nous sommes nombreux et je m'en réjouis. Pour une fois, on entend en France une autre voix juive, pas seulement celle du Crif [Conseil représentatif des institutions juives de France] ou d'Israël. Nous sommes effectivement 127 à nous inquiéter de l'assimilation qui est faite par cette résolution entre antisionisme et antisémitisme. Cela contribue à brouiller les cartes. On ne sait plus qui est antisémite, qui l'est vraiment, qui ne l'est pas. On a le sentiment que l'objectif d'une telle résolution, c'est de criminaliser les expressions critiques concernant l'État d'Israël. C'est grave et cela ne (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi