Appel à la vigilance sécheresse pour cet été

·2 min de lecture

La secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité Bérangère Abba appelle à anticiper une possible sécheresse sur la majeure partie du territoire national. La France sort de quatre étés consécutifs marqués par des pénuries d’eau.

ne sont pas passées inaperçues. L’organisme prévoit avec un grand degré de confiance que l’été prochain sera plus sec que la moyenne de la décennie. Or, l’Hexagone vient de traverser 4 étés avec des précipitations faibles. En 2020, ce sont même des régions peu habituées aux pénuries, les Hauts-de-France et le Grand Est, qui ont tiré la langue. Le gouvernement a donc créé un chargé de préparer les mesures de gestion de la ressource. Celui-ci vient de publier une carte des départements susceptibles de subir une sécheresse où figure l’ensemble de la France à l’exception des départements du nord.

Carte du risque sécheresse pour 2021. En rouge, risque "très probable", en orange "probable", en jaune "possible". Copyright Météo France/BRGM

40% des rivières en France ne coulent pas en été

qui opère un suivi des nappes souterraines fournissant la moitié des prélèvements en eau, la recharge hivernale a été satisfaisante. Le dernier bulletin d’avril montre le début d’une vidange rapide qu’un mois d’avril très sec a accéléré. Le BRGM appelle à surveiller les nappes réactives du socle du Massif Armoricain et du Massif Central, les nappes alluviales et karstiques du pourtour méditerranéen. La situation reste fragile sur les nappes du couloir Rhône-Saône et sur les nappes d’Alsace. Ces mesures coïncident avec des constats inquiétants : des pluies déficitaires ce printemps, des sols déjà très secs, un manteau neigeux peu épais dans les Alpes et les Pyrénées, et des cours d’eau déjà très bas. Il faut savoir qu’en France, 40% des rivières sont intermittentes et ne coulent pas en été.

L'état des nappes au 1er avril. Copyright BRGM

Début des concertations sur les usages de l'eau

Le CASH actionne donc les premières mesures d’anticipation. Les Préfets des départements concernés vont devoir réunir les membres de leurs. Ces concertations permettent de faire partager l’état des rivières entre les différents utilisateurs pour prendre les mesures d’économie adaptées : limitation de l’irri[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles