Appel à la grève des enseignants : «Le protocole est intenable»

·1 min de lecture

"Une pagaille indescriptible", voilà ce que dénonce les professeurs dans un communiqué publié par le syndicat SNUIPP. En cause, le protocole sanitaire imposé pour lutter contre le Covid-19 et sa multitude de tests : un premier le jour-même, un autre à J+2 et un dernier à J+4 pour un cas contact négatif. Des classes entières doivent s’y soumettre dans certains cas. La réunion jeudi dernier avec le Ministre Jean-Michel Blanquer n’a rien changé. "Le protocole est intenable", explique Guislaine David, porte-parole du syndicat d’enseignants Snuipp.

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici

"Sur la forme, le ministre ne nous entend pas. Il minimise les faits. En gros, il nous dit que c’est un mauvais moment à passer et que cela ira mieux dans quelques semaines", ajoute-t-elle avant de conclure que "le chaos est maintenant dans les écoles ! On a juste envie de dire stop".

Les parents d’élèves aussi dépassés

75 000 élèves à l’isolement cette semaine, 9200 classes fermées, notamment pour des cas positifs au sein du personnel. Un casse-tête aussi pour les parents. 

Patrick Ferrand, secrétaire du mouvement des parents d’élèves des Bouches-du-Rhône, raconte : "Vous laissez votre enfant le matin à l’école, une heure après que vous lui avez fait le bisou, on vous rappelle parce qu’il y a eu un cas positif. Donc vous faites partie des 25 parents de la classe qui vont devoir aller chercher leur enfant, abandonner leur travail, aller à la pharmacie ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles