Appartement occupé illégalement: une femme propriétaire tente de s'immoler par le feu à Paris

·2 min de lecture

Une femme de 59 ans a tenté de s'immoler par le feu sur le parvis de l'Hôtel de ville de Paris. Elle s'estimait abandonnée par la justice dans le cadre d'une affaire d'appartement occupé illégalement.

Un drame qui aurait pu très mal tourner. Ce mercredi, une femme de 59 ans a tenté de s'immoler par le feu sur le parvis de l'Hôtel de ville de Paris. Elle a été transférée à l'hôpital et ses jours ne sont pas en danger.

Par ce geste, empêché de justesse par des secours, elle tentait d'alerter sur sa situation. Après avoir hérité d'un appartement dans la capitale, la femme et sa fratrie tentent de vendre le bien.

Pas un cas de "squatteurs"

Seulement, les locataires ne sont pas ceux qui figurent sur le bail de l'appartement. Ils occupent donc illégalement les lieux. Une première action en justice a alors eu lieu, pour demander l'expulsion des occupants pour non-paiement des loyers. Seulement, quelques jours avant l'audience, l'intégralité des sommes dues a été remboursée. Par conséquent, la justice a débouté la propriétaire.

D'après Romain Rossi-Landi, avocat spécialiste en droit immobilier qui s'est exprimé sur BFMTV, les occupants de cet appartement ne peuvent pas être légalement considérés comme des "squatteurs", puisqu'ils ont payé les loyers, et qu'ils ne sont pas entrés dans les lieux par effraction. Cela explique pourquoi la justice a débouté la propriétaire dans la première procédure.

Une deuxième assignation en expulsion a alors été délivrée en octobre 2021 pour vendre le bien immobilier une bonne fois pour toutes. Une audience a eu lieu le 11 janvier dernier, et une décision doit être rendue le 22 mars. Selon l'avocate de la propriétaire, celle-ci a toutes les chances d'obtenir gain de cause. Ce qui n'a pas empêché la femme de 59 ans de se sentir abandonnée par la justice.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - A Dijon, les squatteurs des Lentillères en lutte contre le béton

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles