Appareil, sophrologie, bruits blancs… Cinq façons de traiter les acouphènes

·1 min de lecture

Les ingénieurs du son, les artistes ou les conducteurs de train peuvent rencontrer des problèmes d'acouphènes. Dans ces métiers où le niveau sonore est souvent élevé, les personnes concernées peuvent entendre des bourdonnements, des sifflements ou des tintements. Ce sont les signes d'un acouphène qui reste un phénomène fréquent. Si 10 à 20% de la population française en souffrirait, il existe différentes façons de le traiter. Le docteur Didier Bouccara, qui exerce à l'Hôpital européen Georges-Pompidou à Paris, les a évoquées sur Europe 1, lundi.

>> Réécoutez Bienfait pour vous en podcast ou en replay ici

Consulter le plus rapidement possible

Si une personne attrape des acouphènes, Didier Bouccara conseille d'aller voir son médecin traitant le plus rapidement possible pour obtenir un traitement adapté. Pendant la consultation, le médecin peut simplement enlever le bouchon de cérumen pour résoudre le problème. Sinon, il proposera des traitements adaptés à l'âge ou à la cause de ces bruits.

La corticothérapie

En cas de baisse d'audition récente et brutale, un traitement d'urgence est proposé au patient. Celui-ci repose principalement sur la corticothérapie, c'est-à-dire la prise de cortisone. Cela peut se faire par voie orale si la perte auditive est légère ou par injection à travers le tympan si la perte est plus importante. Le docteur Didier Bouccara écarte toutefois le traitement au laser, qui n'a pas encore prouvé son efficacité.

La médecine alternative

La sophrologie, l'...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles