Appaloosa (France 3) : Ed Harris et Viggo Mortensen, une alchimie humaine et artistique

·1 min de lecture

Il y a deux nouveaux shérifs en ville ! Virgil Cole et Everett Hitch sont engagés par les notables d’une petite cité minière du Nouveau-Mexique pour rétablir l’ordre et se débarrasser d’un hors-la-loi, Randall, qui fait régner la terreur avec sa bande de soudards. Bienvenue dans Appaloosa, western old school dont le classicisme, fidèle aux canons du genre, est fièrement revendiqué. Du déjà-vu, donc ? Oui, et la madeleine nous régale. Et non, car, le plus souvent, le justicier la joue solo. Cette fois-ci, ils sont deux, ce qui décuple le plaisir, tant Ed Harris, devant et derrière la caméra, et Viggo Mortensen, ont fait, depuis des années, une belle razzia sur le charisme dispo à Hollywood. Niveau magnétisme, ces deux-là, qui se sont rencontrés sur le tournage de History of Violence, de David Cronenberg, tutoient l’insolence.

À lire également

Westworld : la date de lancement de la saison 3 enfin dévoilée

Du côté de chez Ford

Entre eux (ils ne sont guère bavards à la ville aussi), il y a comme une évidence, une alchimie humaine et artistique, qui sert admirablement celle de leurs personnages, sévèrement burinés et pas franchement experts dans l’art de la causerie, mais certifiés pour faire parler la poudre.

"J’ai lu le... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi