Apolline de Malherbe cas contact : la journaliste charriée en direct dans son émission

·1 min de lecture

Le réveil était une nouvelle fois très matinal pour Apolline de Malherbe. Détectée cas contact ce lundi 15 mars, la journaliste de BFM TV et RMC a annoncé qu'elle se retirait provisoirement de l'antenne afin de suivre une période d'isolement. Au lendemain de cette annonce, les téléspectateurs ont donc découvert un autre visage aux commandes de la matinale de RMC : celui de Matthieu Rouault, qui a prévu de remplacer sa consoeur le temps de son confinement. La journaliste, si elle sait qu'elle doit rester isolée, a tenu à faire un petit coucou à ses collègues ce mardi 16 mars : "Bonjour, je suis cas contact!", a-t-elle plaisanté. Elle s'est aussitôt fait charrier par son remplaçant : "Finalement, l'histoire se répète. 16 mars 2020, Emmanuel Macron nous disait 'nous sommes en guerre' et annonçait, sans dire le mot, un confinement. 16 mars 2021, Apolline de Malherbe teste pour nous le confinement en Île-de-France qui sera peut-être annoncé", a-t-il ironisé.

Et la journaliste de rétorquer : "En fait, j'ai décidé d'anticiper de quelques jours le confinement qui, peut-être - enfin, j'espère pour vous que vous allez y échapper -, va s'abattre sur nous tous. Avec exactement le même sentiment qu'il y a un an, c'est-à-dire quelques jours avant mon anniversaire, que je vais à nouveau passer en confinement", a réagi celle qui a déjà été contrainte de passer ses 40 ans confinée. Et son confrère d'enfoncer le clou : "Mais finalement, c'est comme ça, c'est la vie, c'est le journalisme d'investigation (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Ils ne veulent pas jouer le jeu" : Koh-Lanta mis en cause dans Quotidien
Soulagement ! Le prince Philip sort de l'hôpital après un mois de soins
Patrick Poivre d’Arvor : une célèbre journaliste prend position
Emmanuel Macron pas tendre envers l’administration « en burn out »
"Elle a 108 ans !" : Amanda Lear moquée sur son âge, elle réplique