Les apiculteurs face aux vols massifs de ruches

Des ruches retournées, saccagées, à Saint-Martin-d’Abbat (Loiret). Ces images ont été prises samedi 24 avril dans le Loiret. Sous le choc, des milliers d’abeilles sont mortes, ainsi que des reines. "Cela veut dire que la ruche n’a plus de pontes, elle va être en décroissance complètement le temps d’arriver à recréer une reine s’ils y arrivent et sinon c’est que la ruche est foutue", confie Mathieu Noirot, apiculteur. "Ils devraient être enfermés ces gens-là" 130 de ses 400 ruches sont détruites. Le préjudice s’élève à 40 000 euros. Un acte incompréhensible pour l’apiculteur. "Ils devraient être enfermés ces gens-là, ils ont d’autres problèmes, je ne dois pas être leur seul problème", estime-t-il. L’apiculteur a décidé de porter plainte auprès de la gendarmerie. Les auteurs restent encore introuvables. En France, les vols de ruches augmentent partout, en raison, notamment, d’une forte demande sur le marché.