Aphélie, quatrième vague de Covid et mangrove en danger : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 5 juillet 2021 : la Terre sera à son aphélie le 6 juillet 2021 à 0h27, Alain Fischer appelle à se vacciner dans les 15 jours pour éviter une quatrième vague de Covid-19 en France, et l'alerte des scientifiques sur le dépérissement des mangroves.

L'actualité des sciences du 5 juillet 2021, c'est :

En espace : .

  • Au cours d'une année, la distance entre la Terre et le Soleil varie.

  • Et ce 6 juillet 2021 à 0h27, notre planète sera à son aphélie, c'est-à-dire à sa plus grande distance de notre étoile.

  • Dans un peu moins de 5.000 ans, la Terre sera au plus loin du Soleil au moment de l'équinoxe d'automne et dans un peu moins de 10.000 ans, au moment du solstice d'hiver.

En santé :

  • Alain Fischer, le conseiller du gouvernement en matière de campagne vaccinale anti-Covid, alerte sur une quatrième vague de contaminations à la rentrée.

  • Il appelle à se faire vacciner. Les 15 prochains jours seront décisifs.

  • Le "Monsieur Vaccin" se dit favorable à la vaccination obligatoire pour les soignants et les personnels en Ehpad.

En nature :

  • Les mangroves sont composées en grande partie d'arbres aux longues racines et au bois dense à croissance rapide.

  • Des chercheurs se sont intéressés à l'impact de l'ouragan Irma sur les mangroves dans le sud-ouest de la Floride.

  • Les fortes tempêtes expliqueraient en partie le dépérissement de ces forêts tropicales.

En nature :

  • Comment réduire les émissions de gaz à effet de serre afin de remplir les objectifs plus stricts de protection du climat ?

  • La revue de presse Allemagne évoque quatre techniques actuellement envisagées ou développées par nos voisins pour diminuer la production de CO2.

  • Il s'agit du stockage sous terre, ou du recours à des carburants plus propres, comme l'hydrogène, l'ammoniac ou même le méthanol.

En high-tech :

  • Le documentaire "Holp-up" a fait l’objet d’une des nombreuses polémiques nées de la crise sanitaire du Covid-19.

  • Avec ses trois heures de lecture conspirationniste de la crise et ses intervenants sulfureux, le documentaire a déchaîné les passions à l’automne 2020.

  • L’analyse des tweets qui en ont fait la promotion révèle une orientation politique très à droite des soutiens du film.

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles