APEC: à Bangkok, Xi Jinping et Fumio Kishida font le tour des sujets du moment

AP

Le Premier ministre japonais et le président chinois se sont rencontrés en bilatéral, ce jeudi 17 novembre à Bangkok, à la veille du sommet des dirigeants de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC), forum intergouvernemental réuni toute cette semaine dans la capitale thaïlandaise. Il s'agissait de la première rencontre entre MM. Xi et Kishida, à la tête des deux principales puissances du continent.

Ce jeudi 17 novembre à Bangkok, à l'issue de leur rendez-vous, le Japonais Fumio Kishida dit avoir fait part au Chinois Xi Jinping de plusieurs « sérieuses inquiétudes » de son gouvernement sur des questions de sécurité régionale.

Le Premier ministre nippon l'a d'abord fait « à propos de la situation en mer de Chine orientale, notamment aux îles Senkaku », que l'archipel japonais occupe et administre, mais que Pékin revendique sous le nom d'îles Diaoyu.

Il ajoute l'avoir fait aussi « à propos d'activités militaires chinoises incluant des tirs de missiles balistiques à partir de la Chine », « et j'ai insisté sur l'importance de la paix et de la stabilité dans le détroit de Taïwan », a-t-il expliqué.

Fumio Kishida s'exprimait face à des journalistes. Il a également indiqué s'être « mis d'accord » avec le président chinois Xi Jinping pour « renforcer la communication » entre les deux pays dans le domaine de la sécurité.

« Sur la Corée du Nord, j'ai exprimé notre attente que la Chine joue un rôle, notamment au Conseil de sécurité de l'ONU », a poursuivi M. Kishida, quelques heures après un nouveau tir de missile balistique par Pyongyang.

La guerre en Ukraine ne simplifie rien

Le Japon cherche le juste milieu


Lire la suite sur RFI