Antoine : « Pourquoi ce sont les femmes qui font les enfants et pas les hommes ? »

Avant de répondre à ta question, il faut éclaircir certaines choses concernant la reproduction. Chez les mammifères (dont nous faisons partie), il y a deux sexes biologiques : mâle (homme pour nous) et femelle (femme pour nous). La différence principale entre les deux, c’est la partie située entre nos jambes. Les femmes ont un trou qui continue vers l’intérieur grâce à ce qu’on appelle un vagin. Au bout du vagin, il y a une poche, qu’on appelle l’utérus, et deux antennes qui se finissent par un petit sac, qu’on appelle l’ovaire. Chez l’homme, c’est un peu différent, leur sexe est à l’extérieur : ils ont un pénis, qui ressemble à une trompe, et des testicules, deux petits sacs cachés derrière. Dans les deux cas, les humains (et les mammifères en général) produisent des gamètes : les spermatozoïdes chez l’homme, les ovules chez la femme. Ils fonctionnent comme des graines qui, quand elles se rencontrent, vont donner un bébé.

Si les spermatozoïdes sont produits en continu dans les testicules, les ovules suivent un cycle, et ce qui régule la formation des gamètes, ce sont les hormones (de toutes petites molécules qui vont faire passer des messages entre les organes et le cerveau). Chez les hommes, l’hormone principale s’appelle la testostérone : c’est le chef d’orchestre de la formation des spermatozoïdes, même si elle n’agit pas seule. Chez les femmes, c’est plus compliqué… car plus d’hormones sont impliquées ! Il existe un équilibre entre œstrogène et progestérone, régulé par d’autres hormones au niveau du cerveau. Le travail commun de ces hormones va donner lieu à un cycle, permettant d’abord la maturation d’un ovule, l’ovulation (c’est-à-dire la libération de l’ovule par l’ovaire), la préparation utérine (des changements dans l’utérus pour accueillir un bébé) puis l’expulsion de tout ce qui s’est formé (ce que nous appelons les règles). Tous les mois, le corps de la femme fabrique donc tout ce qu’il faut pour faire un bébé.

Mais elle ne peut pas le faire toute seule : il va falloir que les spermatozoïdes aillent à la rencontre de l’ovule pour donner un embryon, puis un fœtus, puis un bébé. Pour cela, il existe plusieurs méthodes, mais la plus classique consiste à une pénétration du pénis de l’homme dans le vagin de la femme. Et ce n’est pas tout ! Le bébé doit ensuite pouvoir grandir quelque part pendant les neuf mois dont il a besoin pour se développer. C’est là que l’utérus et ses partenaires entrent en jeu. Il va être capable d’accueillir le bébé, lui donnant un nid douillet. Et c’est un super organe : il est très élastique pour s’adapter au bébé qui grandit, il permet au bébé de se nourrir grâce au placenta (une sorte de disque relié à la maman, collé à l’utérus) et il va permettre de protéger le bébé grâce à la formation d’une poche, qu’on appelle poche amniotique, remplie d’eau. Sans utérus, il n’est pas possible d’avoir d’enfants… et c’est pour cela que ce sont les femmes qui font des enfants. Les hommes ne sont simplement pas équipés pour les faire !

Si l’on amène ta question un peu plus loin, on peut se demander pourquoi les femmes ont ce qu’il faut pour porter un bébé et pas les hommes. À cette question, nous n’avons pas vraiment de réponse… sauf qu’il faut un sexe qui porte les enfants et un qui féconde, chez tous les animaux qui dépendent de la reproduction sexuée. Car il existe plusieurs types de reproduction. Chez quasiment tous les animaux, il s’agit d’une reproduction sexuée, ce qui veut dire qu’il faut la rencontre d’un gamète femelle et d’un gamète mâle pour donner un bébé. Cependant, chez certains animaux, comme l’hippocampe, c’est le papa qui porte les œufs ! Tu peux aussi rencontrer des animaux qui changent de sexe, comme l’escargot : on les appelle hermaphrodites.

Et chez d’autres animaux, comme certains poissons ou lézards, on assiste à une reproduction asexuée, c’est-à-dire que le parent n’a pas besoin d’un partenaire pour se reproduire et va créer lui-même son « clone ». Ce ne sont, en revanche, que des animaux qui ne portent pas leur bébé, mais qui pondent des œufs. Pas de différence entre un papa et une maman dans ce cas-là !

Si toi aussi tu as une question, demande à tes parents d’envoyer un mail à : tcjunior@theconversation.fr. Nous trouverons un·e scientifique pour te répondre.

La version originale de cet article a été publiée sur La Conversation, un site d'actualités à but non lucratif dédié au partage d'idées entre experts universitaires et grand public.

Lire la suite:

  • Inès : « Comment se forme le vent dans le ciel ? »

  • Léa : « Est-ce que quand on a la maladie du sommeil on dort tout le temps ? »