Antoine Griezmann sur la Coupe du monde au Qatar : « Un peu gêné ? Oui et non... »

Antoine Griezmann sur la Coupe du monde au Qatar : « Un peu gêné ? Oui et non... »

Antoine Griezmann a exprimé, vendredi, en conférence de presse, sa « fierté » de disputer la Coupe du monde, tout en rappelant son engagement contre l'homophobie.

Alors qu'il est l'un des rares footballeurs français à s'être engagé contre l'homophobie depuis plusieurs années, il a été demandé à Antoine Griezmann, vendredi en conférence de presse, s'il était gêné de disputer la Coupe du monde au Qatar, qui a subi de nombreuses critiques avant la compétition notamment pour la position de l'émirat sur l'homosexualité et les droits humains. « Un peu gêné ? Oui et non... Peu importe où je serai dans le monde, ils savent qu'ils auront toujours mon soutien. Je suis footballeur, c'est ma profession. Mon pays m'appelle pour disputer une compétition internationale donc je viens avec beaucoup de fierté. »

lire aussi : Antoine Griezmann : Kylian Mbappé « est irréprochable »

Avant la Coupe du monde, les Bleus avaient annoncé qu'ils ne porteraient pas le brassard inclusif One Love mais ils avaient rappelé, dans une lettre ouverte, « (leur) attachement au respect des droits humains et (leur) refus de toute forme de discrimination ». Ils avaient aussi annoncé qu'ils avaient décidé de « soutenir les ONG qui oeuvrent pour la protection des droits humains, au travers du fonds de dotation Génération 2018 auquel tous les joueurs de la sélection 2022 et les membres du staff sont associés. »

lire aussi : Toute l'actualité de la Coupe du monde