Antoine Griezmann, après la défaite au Danemark : « Ça nous fait du bien avant la Coupe du monde »

Antoine Griezmann lors de la défaite des Bleus à Copenhague. (Franck Faugère/L'Équipe)

Capitaine face au Danemark (0-2), dimanche, Antoine Griezmann voulait positiver après la rencontre, tout en pointant du doigt les erreurs de la soirée.

« Que s'est-il passé ?
On a fait trente premières minutes pendant lesquelles on a bien joué. Ensuite, on a eu d'énormes problèmes sur les corners. On n'a pas pu les régler sur le moment. On prend ce but qui nous fait mal, le public pousse, ils sont venus nous chercher haut. On a essayé de jouer mais on n'avait pas la confiance pour ressortir de derrière. Il fallait essayer de trouver Olivier (Giroud).

Y avait-il trop de nouveautés dans cette équipe de France ?
Non, c'est une question d'automatisme. Le coach veut voir des joueurs, on essaye de trouver des solutions. On ne va pas dire que c'est la faute aux changements. Si, sur les corners on n'a pas été bons, c'est une question de mentalité. Il faut gagner les duels. Devant, on a été timides, on a raté des derniers gestes. Ça nous fait du bien avant la Coupe du monde.

Êtes-vous inquiets ?
Non, pas du tout. On a le groupe et le coach pour viser très haut (au Qatar, lors de la Coupe du monde qui commence le 20 novembre). À nous de tout mettre en place pour être prêts. »

lire aussi

La France s'incline mais reste en Ligue A