Les antivax sont les plus favorables à la naturopathie et l’homéopathie

Selon un sondage Cluster 17 pour « Le Point », les personnes le plus opposées à la vaccination sont celles qui sont le plus favorables aux thérapies alternatives.  - Credit:ALINE MORCILLO / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Selon un sondage Cluster 17 pour « Le Point », les personnes le plus opposées à la vaccination sont celles qui sont le plus favorables aux thérapies alternatives. - Credit:ALINE MORCILLO / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Alors que le gouvernement vient d'annoncer une nouvelle campagne de vaccination contre le Covid-19 à partir du 2 octobre, la question des antivax, c'est-à-dire des plus réfractaires à l'injection, est loin d'être réglée. Quelles sont les populations qui s'y opposent toujours aussi fortement ? Un élément de réponse est apporté par les données recueillies cet été lors d'un sondage que Le Point a mené, avec l'institut Cluster 17, sur les médecines alternatives.

Elles montraient que, pour prévenir ou guérir des maladies, 44 % des Français interrogés ont eu recours à la naturopathie, ensemble de thérapies basées sur des remèdes dits « naturels ». Il s'agit pourtant de traitements sans fondement scientifique et, pour la plupart, n'ayant pas fait la preuve de leur efficacité. Sur le plan politique, ce sont les électeurs de Yannick Jadot qui en sont les plus fervents (66 % contre 30 % pour les électeurs d'Emmanuel Macron). Les femmes y adhèrent aussi davantage que les hommes (51 % contre 36 %).

À LIRE AUSSI Covid-19 : ce qu'il faut savoir sur les nouveaux vaccinsMais quel lien avec la vaccination ? Une nouvelle analyse de ces données révèle que les personnes qui y sont le plus opposées sont aussi celles qui sont le plus favorables aux thérapies alternatives. En effet, les individus qui ont une opinion très négative sur la vaccination ont quatre fois plus de chances d'avoir recours à la naturopathie que ceux ayant une opinion très positive. Le même phénomène est obse [...] Lire la suite