Antilles : ruée vers l'eau après l'éruption d'un volcan sur l'île de Saint-Vincent

L'île de Saint-Vincent (Saint-Vincent-et-les-Grenadines), voisine de la Martinique, est toujours recouverte d'un épais nuage de cendres. Avec l'éruption de la Soufrière, il n'y a plus d'eau potable sur l'île. Un navire militaire français vient porter assistance aux habitants : 75 tonnes d'eau et de vivres sont entreposées dans la soute de la frégate. L'aide est grandement appréciée de la population. Faire le plein de bouteilles d'eau À Kingstown, la capitale de Saint-Vincent, une couche de cendres recouvre les rues. L'eau des rivières est devenue impropre à la consommation. Certains n'hésitent pas à piller des bouteilles d'eau, et la police note une forte hausse des actes d'incivilité. Dans les campagnes, ce sont les camions citernes qui abreuvent les populations isolées. À 150 kilomètres, en Martinique, la population est inquiète et se rue dans les supermarchés pour faire le plein de bouteilles d'eau. Pour le, moment, les cendres du volcan de la Soufrière ne sont pas arrivées jusqu'en Martinique.