Antilles, Guyane, Polynésie française... la situation sanitaire en outremer préoccupe les sénateurs

·1 min de lecture

Tri des patients, services de réanimation surchargés... La gestion de la quatrième vague dans les territoires d'outremer interpelle les sénateurs. La mission d'information du Sénat sur les conséquences de l'épidémie de Covid-19 a annoncé mardi qu'elle se pencherait prochainement sur la gestion de la crise Outre-mer par le gouvernement. La "mission commune d'information chargée d'évaluer les effets des mesures prises ou envisagées en matière de confinement ou de restrictions d'activités" compte dix‑neuf membres issus des différents groupes politiques du Sénat.

"Devant la violence de la quatrième vague épidémique dans les territoires d'outre-mer, et particulièrement dans les Antilles, en Guyane et en Polynésie française", la mission commune d'information "consacrera ses prochains travaux à l'évaluation de la gestion de la crise dans ces territoires par le gouvernement", a-t-elle indiqué mardi dans un communiqué. Dès sa création début 2021, cette mission s'était penchée sur la dimension territoriale de la lutte contre l'épidémie, rappelle le texte. Elle avait alors insisté sur "la nécessité d'adapter les mesures de lutte contre la pandémie et ses conséquences aux spécificités locales, notamment outre-mer".

"À l'heure actuelle, plusieurs services de réanimation ne sont plus en capacité de recevoir les nouveaux malades et certains professionnels de santé sont contraints au tri des patients dans les hôpitaux. La mission s'attachera donc à évaluer les décisions prises par le gouvernement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Après les critiques des Etats-Unis envers Pékin, la Chine contre-attaque
24 heures pour faire Hendaye-Lyon, la galère d'un usager de la SNCF
Inondations, blocages de route, agitation... à Dakar, la pluie fait des ravages
Covid-19 : le pic de la 4e vague pourrait être atteint d'ici la fin août
10.000 nouvelles formations ouvertes par Pôle emploi, un guide pour s’installer à la campagne et le flou du protocole sanitaire avant la rentrée des classes … Le flash éco du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles