Antilles : la Martinique et la Guadeloupe s'enfoncent dans la crise

·1 min de lecture

De nouvelles violences ont eu lieu en Martinique ces dernières heures et la préfecture de Guadeloupe a décidé de prolonger le couvre-feu jusqu'au 28 novembre. Si ce conflit social a été déclenché par une opposition à la vaccination obligatoire des soignants et au passe-sanitaire, il cache également une défiance à l'égard de la politique menée parle gouvernement français. Pour calmer la situation, le Premier ministre Jean Castex a annoncé la création d'une instance de dialogue.

Une émission préparée par Mélissa Kalaydjian, Alice De Comarmond et Morgane Minair.


Lire la suite

Lire aussi:
Martinique : multiplication des barrages au troisième jour de grève générale
Défiance envers l'État, pauvreté, hôpital en détresse... Les origines de la colère en Guadeloupe
Le couvre-feu prolongé en Guadeloupe, des policiers visés par des tirs en Martinique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles