Antilles. Éruption volcanique à Saint-Vincent : vers une catastrophe alimentaire ?

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

La situation dans l’île principale de Saint-Vincent-et-les-Grenadines reste critique en raison des différentes éruptions de la Soufrière. La plupart des récoltes situées dans les zones à risque ont été détruites.

Le volcan de la Soufrière, dans le nord de l’île de Saint-Vincent, est en éruption depuis trois semaines désormais, ce qui a provoqué l’évacuation de plus de 20 000 habitants (sur les 110 000 que compte l’État), depuis les zones à risque vers celles considérées comme plus sûres.

Dans son dernier message d’alerte diffusé le lundi 26 avril via Twitter notamment, le Centre de recherches sismiques de l’UWI (University of the West Indies, université des Indes occidentales) indiquait : “L’activité sismique de la Soufrière demeure faible depuis la secousse associée à l’explosion et à l’émission de cendres qui se sont produites aux alentours de midi le 22 avril.” Mais le Centre continuait à alerter :

Le volcan

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :