Antilles. Éruption de la Soufrière : l’île de Saint-Vincent lance un SOS

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

La situation ne cesse de s’aggraver dans le nord de l’île principale de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, où la Soufrière est entrée en éruption le 9 avril. Une grande partie de la population de la zone à risque a été évacuée. De nombreux pays ont répondu aux appels à l’aide de cette île des petites Antilles.

La Soufrière n’était pas entrée en éruption depuis 1979. Et, selon les scientifiques, celle qui a lieu actuellement semble bien pire que la dernière recensée.

Après une première éruption explosive le 9 avril, Saint-Vincent a connu une éruption plus importante encore “aux premières heures de la matinée du lundi 12 avril”, rapporte le site News784, principal média de Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Ce lundi, une colonne de fumée de 17 kilomètres de hauteur a en effet été enregistrée par le Centre de recherche sismique de l’UWI (University of the West Indies).

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :