Antidjihadisme : l’Union européenne au secours du Mozambique

·1 min de lecture
Les populations sont très impactées par les attaques des djihadistes, notamment dans les régions riches en pétrole et en gaz dans le nord du Mozambique.
Les populations sont très impactées par les attaques des djihadistes, notamment dans les régions riches en pétrole et en gaz dans le nord du Mozambique.

La décision a été prise ce mercredi par l'Union européenne de mettre en place une mission militaire de formation des forces armées du Mozambique. Objectif : aider ce pays à lutter contre les groupes armés djihadistes. Il reste cependant un petit bout de chemin. Cette décision doit encore être validée par les ministres des Affaires étrangères lors de leur réunion du 12 juillet. La France, l'Espagne, l'Italie et le Luxembourg se sont déclarés prêts à répondre à l'appel du Portugal et à participer à cette mission européenne, a assuré un diplomate européen. Qu'en est-il des effectifs de la mission ? Ils doivent encore être précisés.

À LIRE AUSSIMozambique : des gisements gaziers à l'insurrection islamiste

Le Portugal a indiqué en mai être prêt à en fournir la moitié et a envoyé des instructeurs au Mozambique après l'attaque de la ville portuaire de Palma le 24 mars par des groupes armés djihadistes actifs dans la province du Cabo Delgado, à la frontière avec la Tanzanie. Un énorme site gazier piloté par le groupe Total jouxte la ville de Palma.

À LIRE AUSSILuc de Barochez ? Face au djihad mondial, changer de stratégie

Un accompagnement des forces armées d'Afrique australe

Les dirigeants des pays d'Afrique australe se sont entendus le 24 juin pour envoyer des troupes au Mozambique pour lutter contre les groupes djihadistes qui sèment la terreur dans le nord-est du pays depuis plus de trois ans. Ces groupes connus localement sous le nom d'Al-Shabab (« les jeunes » en [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles