L’éruption du volcan Fagradalsfjall met l’Islande en état d’alerte

Le volcan Fagradalsfjall pourrait entrer en éruption de manière imminente en Islande. Une ville de 4 000 habitants a été évacuée pour prévenir tout risque.

En France, on retiendra des événements de 2010 une incapacité médiatique à prononcer Eyjafjallajökull, du nom de cette région glaciaire islandaise couvrant la chaîne volcanique Eyjafjöll, dont l’éruption avait semé la zizanie en Europe. Mais une éruption volcanique est un phénomène que l’Islande ne prend pas à la légère. En ce début du mois de novembre 2023, le pays a déclaré l’état d’urgence dans la zone d’un autre volcan, nommé Fagradalsfjall, après avoir détecté de nombreux séismes qui préfigurent souvent une éruption.

Les signes d’une éruption du Fagradalsfjall se multiplient

Le 11 novembre 2023, le gouvernement islandais a communiqué sur les mesures prises pour mitiger les effets potentiellement destructeurs d’une éruption. « À la lumière des développements récents et notamment les nombreux tremblements de terre à Reykjanes, le plan d’intervention des autorités et de l’industrie du tourisme a été activé », peut-on lire sur la version anglaise du site gouvernemental.

Ce faisant, la probabilité d’une éruption volcanique sur la péninsule de Reykjanes a déjà entraîné l’évacuation préventive de la ville de Grindavík (4 000 habitants) pour assurer la sécurité des locaux. L’Office météorologique islandais (IMO) exprime quant à lui de fortes inquiétudes quant à la propagation souterraine de grandes quantités de magma qui pourraient faire surface dans cette région.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : En 2022, le Fagradalsfjall était déjà entré en éruption // Source : Euronews