Anti-pass vaccinal : à Paris, les manifestants veulent une journée «des emmerdeurs»

·1 min de lecture

La phrase polémique d’Emmanuel Macron, qui entend "emmerder" les Français non-vaccinés , aura-t-elle des conséquences directes, visibles dans la rue ? Selon les informations d'Europe 1, les services de renseignement entrevoient un frémissement de regain de participation dans les manifestations prévues ce samedi , en comparaison aux dernières mobilisations avant les vacances de Noël. Alors que le départ des premières manifestations est prévu à 14 heures, Europe 1 s'est rendue dans les rues de la capitale.

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici

Pas moins de six rassemblements sont en effet prévus ce samedi à Paris. D'abord ici, dans le 14ème arrondissement de Paris, où une centaine de manifestants étaient rassemblés samedi à midi. Des gilets jaunes, notamment, qui entendent rejoindre la place de la Nation. Une journée "des emmerdeurs", c'est le mot d'ordre après les propos du président.

"Je ne veux pas de divisions"

 

L'une d'eux, Marie-Lise, explique pourquoi elle est venue manifester aujourd'hui. "Pour la vulgarité de cet homme odieux qui est un employé de la France. Je peux lui dire que je l'emmerde à pied, à cheval et en voiture. Je suis vaccinée trois fois et mes amis restent des gens non-vaccinés. Peu importe, je ne veux pas de divisions aujourd'hui en France. J'ai 64 ans et je me laisse pas faire", clame-t-elle.

Elle s'oppose également au pass vaccinal adopté cette semaine par l'Assemblée , qui impose davantage de restrictions ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles