Anti-pass sanitaire: les renseignements alertent sur les cortèges infiltrés par des mouvements sectaires

·3 min de lecture
Manifestation anti-pass sanitaire à Paris, le 21 août 2021 - STEPHANE DE SAKUTIN © 2019 AFP
Manifestation anti-pass sanitaire à Paris, le 21 août 2021 - STEPHANE DE SAKUTIN © 2019 AFP

Pour la septième semaine consécutive, les anti-pass sanitaire appellent à la mobilisation. Dans le cadre de ce nouveau samedi de manifestations, 200 actions qui devraient regrouper jusqu'à 180.000 personnes seront organisées à travers le pays, avec plusieurs craintes autour du cortège de Montpellier, a appris BFMTV dans une note des agents du Renseignement. A Paris, quatre nouvelles marches aux parcours distincts seront organisées.

Cependant, et malgré des manifestations qui la semaine passée semblaient regrouper moins d'opposants, les autorités alertent sur d'autres aspects de ces regroupements. Selon une note confidentielle du renseignement territorial révélée par RTL et que BFMTV a également pu consulter, ces derniers alertent sur la situation sanitaire actuelle, propice à la diffusion de thèses complotistes, proches de croyances ou de convictions propres aux mouvements sectaires.

"Depuis le début de la pandémie, complotisme et dérives sectaires connaissent un nouvel élan. Ces deux phénomènes s’alimentent mutuellement dans une dynamique contestataire et anti-système", peut-on lire.

Contexte favorable

Dans le détail, ce document insiste sur trois points importants. Selon le renseignement territorial, plusieurs mouvement connus pour leurs dérives sectaires, et qui s'opposent de longue date à la médecine et aux vaccins, profitent de la crise sanitaire pour avoir un nouveau cadre de diffusion et renforcer leur emprise. De fait, le discours complotiste vient renforcer cette contestation.

Ainsi, les renseignements insistent sur le fait que "dans un contexte sanitaire et social anxiogène, propice aux discours alternatifs, les phénomènes sectaires et complotistes vont continuer de s’entrecroiser et de prospérer conjointement".

Pour ces derniers, si complotisme et dérives sectaires sont deux notions distinctes, elles peuvent toutefois converger sur certains fonctionnements dont, entre autres, la déstabilisation mentale, une rupture avec l’environnement ou encore un discours anti-social avec diabolisation du monde extérieur.

Discrets mais visibles dans les cortèges, des mouvements resserrent ainsi leurs liens et trouvent l'opportunité de développer leurs commerces.

Scientologues, QAnon et Thierry Casasnovas

Dans leur note, les renseignements avancent d'ailleurs plusieurs exemples concrets, dont celui d'une dizaine de membres du mouvement Steiner Waldorf présents lors d'une manifestation à Moulins, dans l'Allier, le 31 juillet passé. Il s'agit d'un courant pédagogique basé sur les travaux d'un philosophe et occultiste autrichien du même nom.

Autre exemple développé, celui de Thierry Casasnovas, naturopathe, figure des opposants à la médecine moderne, adepte du crudivorisme et surtout youtubeur à succès qui a déjà fait l’objet d’une enquête du Parquet de Paris pour "mise en danger de vie d’autrui." Ce dernier développe un discours de sédition, d’insurrection face au pass sanitaire et est considéré comme l’une des figures les plus emblématiques des "nouvelles tendances sectaires".

De leur côté, des scientologues qui lancent des appels citoyens aux forces armées pour l’arrestation de responsables politiques qualifiés de criminels ont également été repérés.

Finalement, le rapport pointe également le mouvement américain QAnon, qui a eu un poids important lors de la dernière présidentielle américaine et qui tend à se développer en Europe.

Ainsi, ce dernier "parait durablement ancrer un discours complotiste sur le territoire national", alors que leurs membres croient en l'existence d'une "secte pedo-sataniste protégée par la justice" et pour qui le vaccin apparaît comme un élément de manipulation mondiale. Un mouvement qui interpelle la Miviludes, mission d’études et de lutte contre les dérives sectaires, qui indique que "les signaux d’un embrigadement sectaires sont à surveiller".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles