Les anti-pass sanitaire ont participé à un douzième samedi de mobilisation

·1 min de lecture
Dans la capitale, cinq cortèges doivent s'élancer, dont celui des Patriotes de Florian Philippot à 14 heures de la place Salvador-Allende à la place Fontenoy.
Dans la capitale, cinq cortèges doivent s'élancer, dont celui des Patriotes de Florian Philippot à 14 heures de la place Salvador-Allende à la place Fontenoy.

Les anti-pass sanitaire s'étaient donné de nouveau rendez-vous samedi 2 octobre 2021 à travers la France pour protester contre cette mesure imposée par le gouvernement pour contrer l?épidémie de Covid-19. Il s?agissait du douzième acte d?une mobilisation, en baisse depuis plusieurs semaines. Entre 40 000 et 60 000 personnes étaient attendues dans les cortèges, à travers la France, dont 5 000 à 10 000 manifestants à Paris, selon des sources policières. 60 000 personnes avaient manifesté la semaine dernière. Depuis jeudi, le pass sanitaire est étendu aux adolescents. Les mineurs âgés d?au moins 12 ans et deux mois doivent être munis du pass sanitaire pour prendre le train, aller au cinéma ou à la piscine et devront présenter un pass sanitaire. Contrairement aux adultes non vaccinés, les mineurs pourront tous continuer à bénéficier systématiquement de tests PCR gratuits après le 15 octobre.

350 manifestants à Rennes sous une pluie battante, 800 à Pau perturbant la trafic SNCF dans la matinée : plusieurs milliers de personnes ont de nouveau manifesté samedi à travers la France pour protester contre le pass sanitaire imposé par le gouvernement pour contrer l'épidémie de Covid-19. Dans l'Ouest, sous des pluies diluviennes, 350 personnes ont manifesté à Rennes, 450 à Nantes et 80 à Saint-Nazaire, selon les préfectures concernées, qui n'ont signalé aucun incident.

« Vaccibus de la mort »

Dans la ville de Rennes, une pancarte dénonçait le « Pass pour tout contrôler, p [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles