Les anti-pass sanitaire de nouveau mobilisés pour leur septième week-end d'affilée

·2 min de lecture

Près de 200 manifestations ont été organisés partout en France, ce samedi.

Plus de 200 manifestations sont prévues ce samedi en France par des opposants au pass sanitaire. En tout, de 140.000 à 180.000 manifestants qui sont attendus, dont 12.000 à 20.000 à Paris.

Après deux semaines de repli, les autorités tablent sur une nouvelle décrue du mouvement pour ce septième week-end consécutif de mobilisation. Les rassemblements de samedi dernier n'avaient rassemblé que 175.503 personnes en France selon le ministère de l'Intérieur, après les 214.845 du 14 août, un cortège déjà en recul par rapport aux 237.000 individus dans la rue sept jours auparavant.

D'importants rassemblements sont également prévus dans le sud, où la contestation reste très suivie. Les autorités attendent notamment 9000 personnes à Montpellier et 5500 protestataires à Toulon.

Quatre cortèges sont prévus à Paris. Les deux principaux partiront du métro Port Royal (Ve) à 13h00, à l'initiative d'un mouvement de gilets jaunes, et à 14h30 depuis la place Joffre, devant l'Ecole militaire (VIIe), à l'appel de Florian Philippot, chef de file des Patriotes.

Des dérives sectaires pointées par les autorités

Le renseignement territorial met également en garde contre l'infiltration des cortèges par des mouvements sectaires

"Depuis le début de la pandémie, complotisme et dérives sectaires connaissent un nouvel élan. Ces deux phénomènes s’alimentent mutuellement dans une dynamique contestataire et anti-système", écrivent-ils dans une note.

Selon le renseignement territorial, plusieurs mouvements connus pour leurs dérives sectaires, et qui s'opposent de longue date à la médecine et aux vaccins, profitent de la crise sanitaire pour avoir un nouveau cadre de diffusion et renforcer leur emprise. De fait, le discours complotiste vient renforcer cette contestation.

Ainsi, les renseignements insistent sur le fait que "dans un contexte sanitaire et social anxiogène, propice aux discours alternatifs, les phénomènes sectaires et complotistes vont continuer de s’entrecroiser et de prospérer conjointement".

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles