Anti-âge : 3 nouveautés en médecine esthétique

Anti-âge : 3 nouveautés en médecine esthétique

Pour retrouver des traits plus jeunes, les techniques esthétiques légères évoluent vers plus de naturel. Le point sur ces avancées qui ne transforment pas le visage, mais retardent l’effet du temps. C’est quoi ?Des injections dont le but est d’apporter au visage et au cou une redensification profonde, grâce à un gel d’acide hyaluronique finement micronisé qui est injecté en faible quantité dans le derme moyen. C’est pour qui ?Toutes les femmes, quelle que soit leur nature de peau, et particulièrement pour les peaux sèches, dès 35 ans et jusque 70 ans, voire plus si la peau est bien entretenue. Et les résultats ?Cette hydratation profonde améliore la structure, l’élasticité et la fermeté de la peau. Elle apporte de l’éclat et défroisse les zones avec de fines ridules. Au fil des séances, ces injections répétées vont aider à maintenir la jeunesse de la peau. La séance est peu douloureuse, surtout si une crème anesthésiante est appliquée une heure avant. Quelques bleus, des rougeurs ou des irritations peuvent parfois survenir le lendemain aux points d’injection. Combien ça coûte ?À partir de 200 € la séance d’injection de Skinboosters Restylane. Il faut compter trois séances à un mois d’intervalle, puis une séance d’entretien tous les six à douze mois. >> A lire aussi : Anti-âge : comment prendre soin des peaux matures ? C’est quoi ?Un traitement global qui comprend des injections d’acide hyaluronique et de toxine botulique pour gommer les rides et restaurer les volumes. Les premières permettent de restaurer le volume perdu et de redessiner des courbes juvéniles. Les secondes, de limiter le creusement des rides d’expression, et les contractions qui chassent le volume vers l’extérieur et le bas. La paupière inférieure paraît ainsi plus courte et le sillon des cernes ne coupe plus les pommettes en deux. C’est pour qui ?Les femmes à partir de 45-50 ans, dont le visage s’est creusé et qui cherchent à effacer leurs cernes, mais aussi à remodeler leurs (...) Lire la suite sur TopSante.com

Dépression chez les ados : un test sanguin pour la repérer ?
Addictions : repérables dès 3 ans ?
Tabac : la nicotine plus addictive que l’héroïne
Nutrition : Taxer les produits riches en sel pourrait sauver des vies
Bonne humeur : une balade en bord de mer regonfle le moral
Vitamine D : 8 Français sur 10 ont des carences

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles