Antarctique : comment ce lac a-t-il pu disparaître si soudainement ?

·1 min de lecture

Nous sommes en hiver 2019. L’hiver de l’hémisphère Sud. Quelque part à l’ouest de l’Antarctique. Du côté de celle que les chercheurs appellent la plateforme de glace Amery. Une région qui draine d’énormes quantités d’eau et forment ainsi des lacs gigantesques à la surface de la banquise. Et ce fameux hiver 2019, les scientifiques ont assisté là à un phénomène rare : entre 600 et 750 millions de mètres cubes d’eau se sont évaporés d’un lac recouvert de glace.

Sur cette image, une idée de ce que peuvent représenter entre 600 et 750 millions de mètres cubes d’eau. © Philipp Arndt, Scripps Institution of Oceanography, Université de Californie à San Diego
Sur cette image, une idée de ce que peuvent représenter entre 600 et 750 millions de mètres cubes d’eau. © Philipp Arndt, Scripps Institution of Oceanography, Université de Californie à San Diego

Évaporés ? Façon de parler. En fait, des chercheurs de la Scripps Institution of Oceanography de l’université de Californie à San Diego (États-Unis) viennent tout juste de comprendre. « Nous pensons que le poids de l’eau accumulée dans ce lac profond a ouvert une fissure dans la plateforme de glace, une hydrofracture qui a permis à l’eau de s’écouler dans l’océan situé en dessous », explique Roland Warner, glaciologue, dans un communiqué.

Il ne restait alors plus, en lieu et place du lac, qu’une sorte de doline de glace. Une dépression semblable à un cratère s’étendant sur environ onze kilomètres carrés. Et contenant les restes fracturés de la couverture de glace. Le satellite ICESat-2 (Nasa) a été témoin de l’événement. Ses images montrent qu’au moment de la fracturation, la couverture de glace est tombée jusqu’à 80 mètres de profondeur. Même si en libérant toute cette eau dans l’océan, la plateforme flottante est remontée d’un coup. De plus de 35 mètres.

Sur ces images satellites, vers le haut, à gauche, le lac recouvert de glace et à droite, la doline créée par l’hydrofracturation de la plateforme. © Warner et al., Geophysical Research Letters
Sur ces images satellites, vers le haut, à gauche, le lac recouvert de glace et à droite, la doline créée par l’hydrofracturation de la plateforme. © Warner et al., Geophysical Research Letters

Vers un effondrement de la plateforme glaciaire ?

Les chercheurs ont déjà pu observer comment les petites plateformes de glace s’effondrent par hydrofracturation. Le phénomène...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles