Anouchka Delon : la fille de l'acteur réagit face aux accusations de Coline Serreau contre son père Alain Delon

Briser le silence. Le 4 novembre dernier, la comédienne Adèle Haenel a osé parlé des "attouchements" et du "harcèlement sexuel" qu'elle aurait subis de la part du réalisateur Christophe Ruffia alors qu'elle n'était qu'une adolescente de douze ans. L'accusation relance le débat des agressions sexuelles endurées par les actrices dans le milieu du cinéma, après l'affaire Weinstein ou l'affaire Besson. Invitée sur le plateau de BFM TV, jeudi 7 novembre, la réalisatrice Coline Serreau est venue témoigner à ce sujet. Et elle ne mâche pas ses mots. Selon les informations relayées par Voici, elle aurait pris pour exemple le comportement d'Alain Delon sur certains tournages. Elle revient notamment sur sa première rencontre avec Marie Laforêt, décédée le 2 novembre dernier, avec laquelle il avait tourné dans Plein Soleil en 1960 : "La première chose qu'Alain Delon lui dit, quand il la rencontre dans un ascenseur, c'est : "Tu veux que je te saute ?" C'est quoi ça ?" La réalisatrice de Trois hommes et un couffin continue sur sa lancée : "Il s'est vanté de battre beaucoup de femmes." Coline Serreau fait certainement référence aux déclarations d'Alain Delon, sur le plateau de Thé ou Café, sur France 2, en novembre 2018. Face à Catherine Ceylac, l'acteur avait répondu à une question sur son comportement avec les femmes : "Une gifle, c'est machiste ? Oui j'ai dû être machiste. J'en ai pris aussi des gifles vous savez, même des femmes ! "

⋙ Marie Laforêt : la raison pour laquelle elle détestait Alain Delon

Les propos de Coline Serreau n'ont pas manqué de faire l'objet d'une vive discussion sur le plateau de Touche pas à mon poste, sur C8, le jour même de son intervention. Les chroniqueurs de Cyril Hanouna prennent plutôt la défense de l'acteur, qui a récemment été hospitalisé, victime d'un AVC. La majorité dénonce le "tribunal médiatique" qui est en marche où tout finit par se mélanger. Certains évoquent le changement de période où les propos lourds d'un homme à une époque deviennent du

(...) Cliquez ici pour voir la suite