Annulation du marché de Noël de Strasbourg : il fallait "anticiper" l'augmentation des chiffres de l'épidémie, défend l'adjoint au maire chargé de la santé publique

franceinfo
·1 min de lecture

Même si les chiffres de l'épidémie du coronavirus ne sont pas aussi importants à Strasbourg que dans d'autres métropoles, le taux d'incidence étant à 250 et dépassant juste le seuil d'alerte, la mairie a annoncé jeudi 22 octobre l'annulation du marché de Noël. "On est en décalage. Ce taux va continuer de grimper. On n'est pas une bulle, alors c'est très important d'anticiper par des mesures les plus efficaces possible", a expliqué sur franceinfo Alexandre Feltz, adjoint à la mairie de Strasbourg chargé de la santé publique. Ce sera "une fête un peu différente des années précédentes", a-t-il concédé.

>> Covid-19 : suivez les dernières informations sur l'épidémie dans notre direct.

franceinfo : Le taux d'incidence reste modéré à Strasbourg, pourquoi décider d'annuler dès maintenant le marché de Noël ?

Alexandre Feltz : En effet, on est à un taux d'incidence à 250 qui dépasse juste le seuil d'alerte, alors que d'autres grandes villes sont à 800. Mais on est en décalage. Ce taux va continuer de grimper. On n'est pas une bulle, alors c'est très important d'anticiper par des mesures les plus efficaces possible. Même si l'épidémie est modérée (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi