Annulation du Black Friday : "Je pense que ce n’est pas forcément le moment où il faut s’arrêter", répond Amazon France

franceinfo
·1 min de lecture

"Je pense que ce n’est pas forcément le moment où il faut s’arrêter", a estimé lundi 16 novembre sur France Culture, Frédéric Duval, le directeur général d’Amazon France à propos du Black Friday, une opération de promotions prévue à la fin du mois. "On verra. On est encore à 15 jours de l'évènement", a-t-il poursuivi alors que les magasins, jugés non essentiels par le gouvernement, restent fermés en raison du confinement pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. De nombreux commerçants demandent l'annulation du Black Friday, où à défaut l'absence de publicité de l'événement.

"C’est un moment où les Français, qui font des centaines de millions d’économie, préparent leur fête de Noël, c’est un moment où ils achètent des jouets pour les enfants. Je pense que ce n’est pas forcément le moment où il faut s’arrêter", a estimé Frédéric Duval.

Aujourd'hui, je pense que c’est important pour les entrepreneurs français qui vendent sur les sites en ligne, c'est important pour les fournisseurs qui ont prévu des stocks, c’est important pour les consommateurs que la période de Noël batte son plein.

Frédéric Duval

Le groupe semble avoir profiter de la crise sanitaire. "Il y a eu un accroissement de notre activité entre 30, 40 et 50 (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi