Annonces d'Emmanuel Macron après la Convention citoyenne pour le climat : "J'ai appris à être prudent, donc je dis 'chiche'", lance Nicolas Hulot

franceinfo

Emmanuel Macron s'est engagé lundi à reprendre 146 des 149 mesures de la Convention citoyenne pour le climat. "J'ai entendu son discours, comme souvent à l'oral on est dans une forme d'ambition. Mais j'ai appris à être prudent, donc je dis 'chiche'", a réagi jeudi 2 juillet sur franceinfo Nicolas Hulot, ancien ministre de la Transition écologique.

"Cette Convention citoyenne pose un kit d'action sur la table et dit au gouvernement, 'voilà ce que vous devez commencer à faire'", a jugé Nicolas Hulot. Pour certaines propositions, l'éventualité d'un référendum a été évoquée. "S'il doit y avoir un référendum, il doit se limiter aux questions qui portent sur la constitutionnalité", a estimé l'ancien ministre de la Transition écologique.

Il ne faut pas attendre et tout remettre soit à un référendum soit à une loi. Il y a un projet de loi rectificatif de finances dans quelques temps, il y a déjà énormément de choses qui peuvent être mises en action.

Nicolas Hulot

à franceinfo

Le travail réalisé par les membres de la Convention citoyenne "est une première pierre que le gouvernement devrait mettre en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.