Annonces d’Emmanuel Macron : la réorganisation des entreprises

Les dernières annonces d’Emmanuel Macron ont un effet quasi-immédiat sur les salariés dans une société qui gère une plateforme de prise de rendez-vous en instituts de beauté. Ils vont désormais avoir recours au télétravail à 100 %. C’est un coup dur pour Jennifer Mavaut, responsable service client. "Ce n’est pas une super nouvelle, c’est quand même assez compliqué, psychologiquement aussi à gérer", regrette-t-elle. Un possible recours au chômage partiel pour les parents L’entreprise doit aussi tenir compte de la fermeture des écoles, et du cas des parents qui devront télétravailler en présence d’enfants à la maison. Maxime Bonnet a deux enfants en bas âge, mais il va malgré tout tenter de télétravailler. "Ça va être un moment difficile, il va falloir qu’on apprenne à gérer comme la dernière fois, c’est sûr qu’on ne peut pas être productif de la même manière", reconnaît le directeur des opérations. À terme, et sous réserve de l’acceptation de son chef d’entreprise, il envisage de passer à une activité partielle. Il toucherait alors 84 % de sa rémunération nette.