Annonces d'Emmanuel Macron : "Je ne vois pas le problème de dire qu'on s'est trompé" estime le député LREM Patrick Vignal

franceinfo
Le président de la République doit faire des annonces ce soir, après la fin du grand débat national.

"On s'est trompé, il y a eu des maladresses qu'il faut maintenant réparer" reconnaît lundi 15 avril sur franceinfo le député LREM de l'Hérault Patrick Vignal avant les annonces, le soir, d'Emmanuel Macron. Il attend du président qu'il donne la priorité aux retraités et à la relance de l'économie.

franceinfo : Quand l'entourage du président explique qu'Emmanuel Macron prépare des surprises, qu'il veut renverser la table, qu'est-ce qu'il faut comprendre selon vous ?

Patrick Vignal : On a une crise qui est la plus difficile à résoudre parce qu'elle est installée depuis longtemps. Si je résume la décennie, c'est morosité, lassitude et méfiance, donc on ne pourra pas faire des petites mesures catégorielles. C'est toute une philosophie nouvelle qu'il faut avoir. Je nous invite à un vrai débat, un vrai défi. On va installer un calendrier et je pense, effectivement, qu'il y a eu des maladresses pendant 20 mois. Ces maladresses, il faut les réparer et il faut à la fois muscler la jambe droite et la jambe gauche.

Un virage à gauche est, selon vous, inévitable ?

Ce n'est même pas un virage à gauche, c'est avoir la réflexion sur la fiscalité, savoir à quoi elle sert. La nouveauté c'est que les gens veulent savoir où va le moindre euro d'impôt. Il faudra mettre en place le RIC, le référendum d'initiative citoyenne, faire avec les gens, mais de façon encadrée. Je pense qu'on a (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi