Les 10 annonces d'Edouard Philippe dans sa déclaration de politique générale

Le HuffPost avec AFP
Edouard Philippe lors de sa déclaration de politique générale ce mercredi 12 juin à l'Assemblée nationale.

POLITIQUE - Edouard Philippe prononçait ce mercredi 12 juin sa deuxième déclaration de politique générale, point de départ souhaité d’un “acte II” du quinquennat Macron, après plus de sept mois de césure entre “gilets jaunes”, grand débat national et élections européennes.

Le chef du gouvernement, en position de force, a commencé par promettre “un profond changement de méthode” dans le reste du quinquennat. Les urgences ”économique”, “sociale”, ”écologique”, enfin “politique” avec le succès électoral de l’extrême droite déterminent la nécessité de “tenir le cap fixé pour libérer les forces de notre pays et protéger ses citoyens”, a-t-il ajouté.

Ecologie, impôts, chômage... le Premier ministre a ensuite précisé les différentes annonces que le président avait laissé entrevoir. 

Ecologie et gaspillage

Edouard Philippe a multiplié les gages de sa propre conversion écologique. Une manière de mettre en musique la promesse du président Emmanuel Macron de répondre à “l’urgence écologique” tout en permettant le redressement économique du pays et en respectant la justice sociale.

“Les douze prochains mois seront ceux de l’accélération écologique”, a affirmé le chef du gouvernement dans son discours de politique générale de mi-mandat à l’Assemblée nationale. Il a souhaité que les projets de loi sur la mobilité et l’énergie-climat soient adoptés “avant l’été” et que “les aides existantes à la rénovation énergétique” soient remises “totalement à plat”. Il a aussi affirmé que “tous les produits en plastique jetables seraient bannis” de l’administration à compter de 2020.

Le projet de loi de lutte contre le gaspillage sera inscrit dans les trois “priorités” de l’Assemblée nationale pour la rentrée en septembre, a annoncé mercredi Edouard Philippe lors de sa déclaration de politique générale de mi-mandat.

Insistant sur “l’urgence écologique”, le Premier ministre a indiqué par ailleurs que les propositions “les plus puissantes” de la convention citoyenne pour la transition écologique,...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Ce contenu peut également vous intéresser :